514.312.9040

Recherche d’emploi à l’ère du numérique

Vous cherchez un emploi comme développeur d’applications mobiles? créateur de jeux vidéo? programmeur? En tant que superviseur de stage au Collège de Bois-de-Boulogne et président d’un studio de développement, je me permets de vous offrir quelques conseils. En fait, je vous donne la « recette » pour obtenir un emploi chez Triple Boris… Prenez des notes!

1. Soignez votre image sur les médias sociaux.

Peu importe si vous êtes un junior ou senior, ce conseil vous sera utile! Les recruteurs d’aujourd’hui possèdent de nombreux moyens d’en savoir plus sur vous. Ils tapent votre nom dans Google. Ils regardent vos profils Facebook et LinkedIn. Et, quand vous êtes à la recherche d’un emploi, notamment dans le domaine des applications mobiles et des jeux vidéo, vous devez porter une grande attention aux médias sociaux.

  • Faites le ménage dans vos photos, particulièrement celles de votre profil. Retirez les images peu flatteuses (ex. : party d’initiation).
  • Utilisez la même photo de profil pour Facebook et LinkedIn. Prenez rendez-vous avec un photographe pour que votre portrait reflète votre professionnalisme. 
  • Évitez les prises de position et les propos controversés. Par exemple, abstenez-vous d’injurier les autres internautes et de participer à des discussions sur la politique, la drogue, la religion, le sexe, etc. 
  • Utilisez l’outil de gestion des auditoires sur Facebook. Vous n’êtes pas obligé de mettre toutes vos publications publiques. Pour savoir ce que les gens voient sur votre mur, faites des tests avec la fonction « Voir en tant que… ».
  • Corrigez vos fautes de français. Vos profils doivent être impeccables sur tous les plans!

Une autre façon de faire bonne impression : avoir un courriel sérieux. Des adresses comme sexygirrrl@hotmail.com ou pizzalover@gmail.com ne vous avantageront pas auprès des recruteurs. Le courriel idéal devrait être composé de votre prénom et de votre nom (ex. : john.snow@gmail.com).

Entrevue2. Présentez-vous à l’heure à l’entrevue.

Votre rendez-vous est à 14 h. Combien de temps à l’avance devriez-vous être sur place pour faire bonne impression? C’est la question que tous les chercheurs d’emploi se posent! Mon conseil : n’arrivez pas trop tôt à la rencontre! 

Vous avez peur d’être en retard? Pointez-vous sur les lieux 20 minutes avant l’entrevue. Faites un petit tour de reconnaissance discret pour savoir où se trouve l’entreprise. Ensuite? Repérez le café le plus près. Marchez jusque-là. Commandez votre boisson préférée. Relaxez. D’ailleurs, pourquoi ne pas profiter de cette pause pour réviser votre CV et relire le site Web de la compagnie? Présentez-vous chez votre futur employeur 5 minutes à l’avance. Et si vous avez pris une gomme pour enlever l’haleine de café, jetez-la avant de commencer l’entrevue!

3. Portez des vêtements adéquats.

Dans l’industrie des jeux vidéo, les gens ne portent généralement pas de vestons ni de cravates. Vous n’avez donc pas à magasiner un complet. Passez un pantalon propre et une chemise à manches courtes ou un polo. Vous montrerez ainsi que vous connaissez l’industrie, le milieu. 

Vous êtes nerveux et avez peur de tacher votre chemise de sueur? Mettez un t-shirt ou une camisole en dessous. Vous pouvez porter des couleurs foncées : les cernes seront alors moins apparents. En d’autres mots, optez pour des vêtements et des souliers confortables, mais laissez de côté les cotons ouatés et les espadrilles…

Si l’allure est importante, l’odeur l’est aussi. Comme vous vous en doutez, les rencontres se déroulent généralement dans des pièces fermées, et les odeurs de cigarette, de parfum ou de votre dernier repas trop épicé prennent vite le dessus sur tout le reste. Assurez-vous que vos odeurs n’incommodent pas le recruteur.

4. Aimez vos projets personnels, mais pas trop!

Les développeurs travaillent souvent sur des projets personnels. Pour les juniors, c’est une occasion d’utiliser leurs connaissances ou de prouver leurs compétences à leur futur employeur. Mais attention! En entrevue, vous devriez afficher un certain détachement par rapport à vos projets personnels, surtout s’ils ne sont pas finis. En d’autres mots, l’emploi pour lequel vous postulez doit vous exciter plus que vos projets personnels. Pourquoi? Parce que vos énergies et votre temps seront consacrés à ce job. Mon conseil : durant l’entrevue, parlez des travaux terminés. Vous pourrez alors montrer votre talent et votre savoir, mais aussi votre capacité à mener un dossier à terme à votre futur employeur.

5. Ne mentez jamais.

Vous avez étudié pour devenir un spécialiste dans votre domaine, mais vous ne savez pas tout. Les technologies évoluent tellement vite… Si le recruteur vous pose une question dont vous ignorez la réponse, soyez honnête. Il n’y a rien de mal à ignorer une chose. L’important, c’est de ne jamais faire croire à votre interlocuteur que vous maîtrisez un sujet. Votre futur employeur s’en rendra compte. 

Puis, vous pouvez tourner cette lacune de manière positive. Exemple : « Je suis désolé. Je ne connais pas le polymorphisme. Par contre, j’aimerais en savoir plus sur le sujet. Je veux apprendre. »  

Comme je le disais, les médias numériques évoluent constamment. On apprend toute notre vie. Pour réussir dans ce domaine, vous devez montrer une ouverture envers la nouveauté et la rétroaction ou, si vous préférez, le feedback. Je vous suggère fortement de vous renseigner sur les questions de base posées en entrevue. Parlez à vos enseignants. Faites des recherches sur le Web. Arrivez préparé en connaissant les valeurs, les clients et les projets de la boîte où vous postulez. En d’autres mots, faites vos devoirs. 

6. Apprenez à raconter votre histoire.

En entrevue, votre futur employeur pourrait vous demander quel est votre cheminement personnel et professionnel. Cela signifie qu’il veut connaître votre histoire. Vous devez donc trouver une façon intéressante de la raconter. Préparez, d’abord, une version longue dans laquelle vous expliquerez d’où provient votre passion pour votre métier. Mettez-y votre saveur. Montrez votre personnalité. Dites quelles rencontres ont été marquantes au cours de votre vie. Tout le monde a son histoire. L’important, c’est de la relater de manière attrayante. Ensuite, préparez une version courte. Si, en cours d’entrevue, vous constatez de petits signes d’impatience chez votre interlocuteur, vous pourrez la sortir de votre manche. Mais, de manière générale, les futurs employeurs ont envie de vous entendre. Ils veulent connaître la personne qui se trouve devant eux pour déterminer si elle serait un bon élément pour leur équipe. 

7. Relancez l’employeur.

Tout de suite après l’entrevue, envoyez un courriel de remerciement à l’employeur. Cela démontre votre intérêt envers le poste. Les gens ne le font pas, mais c’est un bon réflexe à développer! Faites un suivi avec l’employeur quelques jours plus tard. En plus de démontrer votre intérêt, l’employeur se rappellera de vous. 

Et si vous n’obtenez pas l’emploi, relevez vos manches et continuez vos démarches. Vous serez déçu, peut-être même fâché, mais la décision de l’employeur n’a pas été prise contre vous. Un dirigeant d’entreprise a le devoir de choisir les bonnes personnes pour former son équipe. Dans le doute, plusieurs préfèrent s’abstenir. Il n’est pas improbable qu’on vous rappelle plusieurs semaines plus tard!

En terminant, je vous invite à me faire parvenir vos questions et vos commentaires. Si vous avez trouvé ces conseils intéressants, aimez ce billet et, surtout, partagez-le!

Simon Dansereau
simon@tripleboris.com

 

 

Prenez le temps de nous écrire

Haut
Nous joindre