Avantages sociaux : bonheur assuré ?

Tiny Derby, gagnant aux Prix Numix 2018!
18 mai 2018
Portrait d’employé : Sean Sabino
18 juillet 2018

Avantages sociaux : bonheur assuré ?

Avantages sociaux : bonheur assuré ?

Plusieurs entreprises décident maintenant d’emmener leurs employés en voyage une fois par année. Ce genre d’initiatives fait généralement le tour du Web. Mais est-ce de la poudre aux yeux ? Les avantages sociaux excitants garantissent-ils le bonheur des travailleurs ? Les retiennent-ils de partir ? Comme entrepreneur, je me pose la question !

Avantages sociaux spectaculaires : coup marketing ?

Quel est l’objectif réel de l’entrepreneur quand il paie un voyage de groupe à ses employés ? Désire-t-il améliorer la cohésion de son équipe ? (Si oui, je dis bravo ! Vraiment !) Ou souhaite-t-il plutôt attirer l’attention des médias et, par conséquent, des candidats ? Un voyage, c’est attrayant ! Les congés illimités, le traiteur, le bar et la table de billard aussi…

Mais les gens veulent-ils de ces avantages ? Préfèreraient-ils recevoir un chèque ? obtenir des congés payés ? avoir un horaire flexible ? profiter d’une assurance complète ? jouir d’un poste de travail ergonomique ? Je réfléchis…

Selon un billet publié par Ranstad, « les employés éventuels accordent davantage de crédibilité à ce que disent [nos] employés au sujet de [notre] organisation qu’aux effets de [nos] efforts de marketing. »[1]Bref, si notre personnel est heureux, il nous fera la meilleure des publicités, voyage dans le Sud ou pas. Cela me paraît logique… Et vous ?

Avantages sociaux : lesquels feraient votre bonheur ?

De toute évidence, les entreprises en démarrage – les start-up– ne possèdent pas les mêmes moyens que les multinationales. En tant que jeune entrepreneur, je trouve difficile de rivaliser avec les grands de l’industrie. Les candidats qualifiés et talentueux, ça ne court pas les rues !Et nous les voulons tous !

Mais comment pouvons-nous attirer les meilleurs employés… et les garder ? Les avantages sociaux – du café espresso aux congés payés – représentent un coûtpour l’employeur. Ce qu’il investit à un endroit, il ne peut pas le dépenser ailleurs. C’est pourquoi nous, les patrons, devons nous poser les bonnes questions ! Engloutir 25 000 $ en team building, est-ce que ça vaut le coup ? Offrir un service de traiteur, est-ce nécessaire ?

Alors, dites-moi : si vous étiez un employé de Triple Boris, quels avantages sociaux feraient votre bonheur ? Moi, quand je vends mon entreprise à un candidat, je mise sur :

  • le salaire;
  • l’emplacement;
  • la taille du studio;
  • les valeurs(respect, famille, créativité, qualité, dépassement de soi);
  • la proximité avec la direction;
  • les activités de team building (5 à 7, party d’été autour de la piscine, fête de Noël, etc.).

Est-ce que je vise juste ? Simon veut savoir !

Simon
simon@tripleboris.com

[1]Source : https://www.randstad.ca/fr/workforce360-tendances/archives/4-facons-de-batir-votre-marque-employeur_393/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cette page!